CERN Accelerating science

La concertation au cœur des discussions

En avril 2017 (Echo 267), l’Association du personnel invitée à une réunion du Directorat élargi soulignait déjà que « ... La concertation nécessite une attitude positive, loin de toute défiance et une confiance mutuelle… L’Association du personnel est fermement engagée dans ce sens mais elle constate que la concertation ne se porte pas aussi bien que nous le voudrions. »

La situation justifiait, en juin 2017 (Echo 271), de revenir sur le principe de concertation et son importance au CERN depuis sa mise en place en 1983, année au cours de laquelle le Comité de Concertation Permanent (CCP) a remplacé le Comité de Consultation Permanent.

Cette importance a été soulignée par M. Bernard Dormy, Président du TREF, dans un entretien (Echo 283, fin janvier 2018) qu’il a bien voulu donner à l’Association du personnel à l’occasion de son départ de la présidence de ce forum : «  La concertation … pour la résumer, je la décrirais volontiers comme la recherche d’une position commune entre l’Association du personnel, l’administration du CERN et ses États Membres, chacun étant préalablement et loyalement informé des divers aspects du dossier et ayant eu la possibilité de confronter sa position à celle des autres. »      

Dans le l’Echo n°283, en début d’année 2018, nous reportions encore des différences, entre le Management et l’Association du personnel, dans la compréhension de ce qu’est la concertation et comment elle s’applique au CERN, et les difficultés qui en découlent dans la gestion des dossiers qui doivent nous occuper.

Aujourd’hui, les difficultés continuent et ont mené le conseil du personnel à adopter lors de sa réunion du 20 mars une résolution portant sur le sujet de la concertation.

Les discussions avec le Management continuent, l’Association du Personnel demeurant fermement engagée à restaurer et renforcer la concertation au CERN.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’avancée de ces discussions.