CERN Accelerating science

Bien préparer la prochaine quinquennale

2012 : une belle année pour la physique des particules

Nous avons toutes et tous pu participer à la belle aventure de la physique des hautes énergies en 2012, la découverte, grâce au LHC d’une particule similaire au fameux boson de Higgs, pierre manquante à l’édifice du Modèle standard. Dans d’autres domaines, l’année 2012 a également été riche en performances exceptionnelles. Le Directeur général, son équipe et tous les Cernois peuvent être fiers de ces réalisations scientifiques et techniques extraordinaires.

Les États membres ont montré leur soutien à l’Organisation en approuvant le budget 2013 et le plan à moyen terme jusqu’en 2017 pendant les Comités officiels de décembre 2012, malgré une situation économique assez préoccupante. Le Directeur général, dans son allocution du Nouvel an du mercredi 9 janvier 2013, a souligné que l’Organisation peut ainsi envisager positivement son futur, avec le redémarrage du LHC prévu après le LS1, début 2015, à une énergie de 6,5 TeV. La consolidation des autres infrastructures, essentielle pour garantir le bon fonctionnement des installations de l’Organisation, seront effectuées en 2013 et 2014. La Stratégie européenne de la physique des particules sera mise à jour lors d’une session spéciale du Conseil du CERN, fin mai 2013 à Bruxelles. Cette rencontre, importante pour nous tous, servira de base à la définition de la politique scientifique dans le domaine d’activités du CERN jusqu’à la fin de la décennie.

De son côté, l’Association a traité de nombreux dossiers essentiels pour le personnel en 2012. Citons notamment le livret d’épargne-temps à long terme, les pensions, le système d’avancement, la politique des contrats, la modification de circulaires administratives ou opérationnelles. Un rapport détaillé vous a été fait lors de nos réunions publiques en mai et octobre 2012 et dans Écho 149 et 161. Vous avez été nombreux à y participer et à vous exprimer, et l’Association tient à vous en remercier.

2013 : une année de préparation et d’élections

Après la mise en œuvre d’un train de « mesures équilibrées » en 2011 et 2012 pour la Caisse de pensions du CERN afin de garantir sa pleine capitalisation à un horizon de 30 ans, l’étude actuarielle triennale de notre Caisse sera effectuée en 2013. Celle-ci tiendra compte des mesures appliquées dès 2011 et utilisera de nouvelles tables actuarielles, qui prennent en compte l’augmentation de la longévité depuis dix ans. L’étude calculera l’évolution du taux de couverture de notre Caisse depuis 2011 et servira de base de réflexion au Conseil d’administration de la Caisse de pension (CACP).

La préparation de la révision quinquennale des conditions d’emploi (5YR 2015) est déjà à l’ordre du jour, même si les résultats ne seront approuvés que fin 2015. Les sujets à traiter doivent être discutés dès maintenant. En effet, ils feront l’objet d’une proposition de la Direction au TREF de mai 2014 et seront approuvés par le Conseil du CERN en juin 2014. Par conséquent, le Conseil du personnel se chargera d’une réflexion sur les grands thèmes des conditions d’emploi au cours du premier semestre 2013, pour déterminer ceux qu’il désirera voir traiter. Il contactera nos collègues d’autres Associations du personnel d’Organisations internationales afin de connaître l’évolution de leurs propres conditions d’emploi. Comme par le passé, vous serez aussi consultés, à la fin de l’année, sous la forme d’une enquête auprès de tous les titulaires, pour connaître votre avis sur tous ces sujets et les priorités que l’Association du personnel devra adopter.

Les travaux du Conseil du personnel en 2013 concernent également :

  • La préparation de la mise en œuvre d’une nouvelle structure du Conseil du personnel  pour en améliorer l’efficacité, la compétence et la force de proposition. Cela implique une adaptation d’un texte juridique de l’Organisation, des Statuts de l’AP et des différents règlements de fonctionnements. Une discussion avec la Direction, pour faire mieux reconnaître le travail des délégués qui est exécuté sur base statutaire de l’Organisation, sera aussi nécesaire.
  • La politique des contrats avec un suivi de la procédure de l’octroi des contrats de durée indéterminée par le comité ad hoc, le CCRB, de la problématique du nombre limité d’ouvertures de postes IC en 2013 et du frein effectif mis au nombre de recrutements en 2013.
  • L’évolution des prestations et de l’équilibre financier de notre système d’assurance maladie (CHIS) en participant, comme depuis vingt ans, aux travaux du sous-groupe du CCP (le CHISB).
  • La Caisse de pensions du CERN où, en plus de l’étude actuarielle mentionnée ci-dessus, il faut suivre les travaux du CACP et de son Comité d’investissements.
  • Le système d’avancement avec le bilan du MARS depuis son introduction, il y a six ans. Ceci devrait nous permettre de faire des propositions pour essayer, dans le contexte de la 5YR 2015, d’en faire modifier certains paramètres aujourd’hui insatisfaisants au regard des besoins à long terme de l’Organisation.
  • Les carrières avec la finalisation de la reconnaissance des diplômes (Classification de Bologna), la Validation des Acquis de l’Expérience au CERN et la mise en œuvre d’un vrai entretien en développement de carrière, promis depuis longtemps…, sans oublier une réelle politique de mobilité interne.

Un effort particulier sera fait dans le domaine de la formation de vos délégués au Conseil du personnel pour encore améliorer l’efficacité de leur travail. Cela passera, entre autres, par la mise en place d’une École de l’AP, si possible en collaboration avec nos collègues des différentes Associations du personnel d’autres Organisations internationales.

Notez que 2013 sera aussi une année d’élections. Le Conseil du personnel est à renouveler pour la législature 2014–2015. Les élections des délégués se feront en novembre 2013. Ce sera à vous, membres de l’Association du personnel du CERN, de vous présenter comme candidat, le cas échéant, et d’élire une équipe forte et soudée. Celle qui convaincra, avec votre soutien, la Direction et les États membres que les conditions d’emploi des Cernois doivent encore être améliorées dans de nombreux domaines si le CERN veut rester demain le Laboratoire d’excellence qu’il est devenu aujourd’hui.

Tout au long de cette année, vous serez informés du développement de nos réflexions. Des réunions publiques seront organisées la troisième semaine de mai et la dernière semaine de septembre pour faire le point avec vous. Nous comptons sur vous, car le futur de la 5YR 2015 est entre vos mains.