CERN Accelerating science

La Caisse de pensions du CERN : un déficit un peu moins important

Suivant la logique de l'application au CERN de la norme comptable IPSAS, le Conseil d’Administration de la Caisse de Pensions du CERN (le CACP) a défini une politique qui vise la pleine capitalisation (full funding) de notre Caisse. Pour cela on doit chiffrer les engagements de l'Organisation envers son personnel (actuel et passé) et le CERN, en tant que garant des prestations, et derrière lui les États membres, doivent s'assurer qu'ils disposent des fonds nécessaires pour y faire face.

La Fig. 2 montre que les engagements au 31 décembre 2012 pour les 6943 membres de la Caisse sont de 5820 millions de francs suisses. Entre fin 2011 et fin 2012 le taux de couverture en caisse ouverte a augmenté de 2,2% et s’établi au 31 décembre 2012 à 65,7%. Ce résultat positif est dû au rendement brut du capital qui en 2012 a été de +6,89%. Toutefois, le taux de couverture s’est péjoré de 3,8% depuis 2009 (Fig. 3).

Fig. 2 : Engagements (gauche) et répartition des membres de la Caisse
(droite) en fonction du type de membre ou bénéficiaire
Fig. 3 : Déficits (bleu) et taux de couverture (vert) de la Caisse entre 2009 et 2012